Après plusieurs semaines de compétitions au cours desquels différentes équipes de développeurs venues de toute la Côte d’Ivoire se sont « affrontés », l’hackathon initié par le ministère de l’Economie numérique et de la Poste à travers le Projet de solution numériques pour le désenclavement des zones rurales et l’e-agriculture (Psndea) a connu son dénouement ce jour à l’occasion d’une phase finale qui a opposé 14 équipes sur la centaine enregistrée au départ.


A l’occasion, Jean Delmas Ehui, consultant sur le projet a souligné le potentiel des experts dans le développement de solutions numériques en faveur du secteur agricole. En effet, a-t-il appris cette première édition du hackathon, a permis de mettre à disposition du monde agricole une quarantaine de solutions e-agricoles. « Au terme de cet hackathon, nous avons au moins 40 prototypes numériques prêts à accompagner l’agriculture ivoirienne », a relevé M. Ehui.

A la différence de ces projets, les projets lauréats de cette compétition bénéficieront d’un accompagnement, de networking et d’un suivi personnalisé en vue de parachever et lancer leur solution innovante. Des ordinateurs ont également été offerts aux 4 équipes à savoir Gagie, Alone, Biosave et Innov Agri qui sont partis respectivement avec le 1er, le 2e, le 3e et le prix spécial du jury.

Présents à cette finale, les ministres de l’Agriculture et de l’Économie numérique, Mamadou Sangafowa Coulibaly et Claude Isaac Dé, se sont réjouis de l’engouement suscité par la compétition mais encore plus de la qualité des projets présentés. Ils ont exhorté les différents acteurs impliqués à œuvrer davantage à l’émergence de solutions numériques performantes pour impulser le développement de l’agriculture nationale.
source